Pourquoi se tourner vers la réflexologie ?

Catégorisée dans la famille des médecines douces, la réflexologie renferme de nombreuses vertus. Ce soin, réalisé via des massages au niveau des points réflexes douloureux, aide à dynamiser l’organisme. Zoom sur les différents bienfaits de cette méthode de plus en plus plébiscitée et qui mérite d’être tentée.

Zoom sur les principes et les bénéfices de la réflexologie

En théorie, il existe au niveau de la main, de l’oreille, du pied et du visage une cartographie de l’ensemble du corps. Celle-ci est constituée de zones réflexes. Chaque point réflexe est associé à une glande, un organe ou une partie du métabolisme. En pratique, le réflexologue réalise des micros massages afin d’apaiser une douleur spécifique ou de favoriser une relaxation profonde au patient. En règle générale, cette méthode permet d’améliorer la circulation sanguine, de traiter des maux spécifiques, de relâcher les muscles et d’éliminer les toxines. Et par la même occasion, elle soulage les tensions du dos. Également, cette médecine douce influe positivement sur le psychisme. Ce qui procure finalement un sentiment de bien-être.

Cette pratique réduit également l’anxiété assimilée aux signes de la ménopause. De même, elle favorise un sommeil réparateur et diminue les symptômes liés au syndrome prémenstruel. Autre bienfait, la réflexologie facilite le déroulement de la grossesse, et en même temps, limite les émotions négatives. Pareillement, cette discipline est préconisée pour apaiser les effets secondaires de certains traitements médicamenteux. De plus, elle améliore la qualité de vie des patients atteints de pathologies graves, telles que le cancer. Parmi les aspects ayant été impactés de manière positive, il y a la respiration, l’appétit, la diarrhée, la fatigue, l’humeur, la nausée, l’incontinence urinaire et la douleur.

La réflexologie en pratique

La réflexologie est répartie en quatre spécialités : palmaire (main), plantaire (pied), auriculaire (oreille) et crânienne/faciale (tête). Le praticien n’étant pas considéré comme un médecin, il ne peut pas établir de diagnostic. Aussi, il n’est pas habilité à modifier ou à délivrer un traitement. Néanmoins, certaines techniques sont à respecter. Les réflexologues les apprennent dans les institutions de réflexologie. Avant de commencer une séance, le praticien demande à son patient la raison qui l’amène en consultation. Ensuite, le professionnel installe confortablement son patient sur un siège de type transat. Pour une séance de réflexologie plantaire, par exemple, les pieds sont posés sur un coussin. Ensuite, ils sont lavés via des serviettes chaudes.

La réflexologie des pieds favorise une meilleure circulation sanguine via des pressions plus ou moins modérées. Elles sont réalisées avec les pouces sur la plante des pieds. La séance commence en douceur. Dès les quinze premières minutes, le patient ressent un état général de relaxation. Puis, le spécialiste procède à des pressions ou des massages plus poussés. Cela permet de localiser les zones douloureuses ou sensibles. En fin de soin, le réflexologue effectue un massage général et énergisant. Attention toutefois, la réflexologie est déconseillée aux femmes enceintes, mais aussi aux individus ayant des soucis cardiaques ou circulatoires. Bien que certains gestes de cette discipline puissent être réalisés par le patient lui-même, il est conseillé de se rendre dans un centre de réflexologie Blain pour un soin durable et complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *