Zoom sur la médecine traditionnelle chinoise

Depuis des milliers d’années, la médecine traditionnelle chinoise a apporté son aide à de nombreuses personnes. Centrée sur le bien-être de l’individu, elle est différente de la médecine occidentale. Elle présente quelques spécificités qui la rendent unique et qui lui permettent de traiter certains troubles de santé.

Les éléments fondamentaux de la médecine traditionnelle chinoise

Dans la médecine traditionnelle chinoise, la notion d’équilibre et d’harmonie compte énormément. Pour aider à les maintenir en place, elle tient compte du Qi qui représente la force vitale ou l’énergie. Cette dernière circule dans tout le corps et peut varier d’un instant à un autre. Le but de la médecine traditionnelle chinoise consiste à garder en équilibre le flux de cette force vitale, mais aussi à le promouvoir. Il y a également ce qu’on appelle Yin et Yang qui représentent deux qualités opposées du Qi. Le yin, pour sa part, constitue le négatif, le froid, la nuit et le féminin. Tandis que le yang n’est autre que le positif, le chaud, le jour et le masculin. L’objectif de la médecine traditionnelle chinoise est d’instaurer un équilibre entre le yin et le yang.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, la santé provient d’un équilibre parfait entre ces éléments. C’est-à-dire l’harmonie du Qi. Cet équilibre est propre à chaque individu. De ce fait, un traitement destiné à une personne n’est forcément pas le même que pour une autre. Ce genre de médecine tient compte de plusieurs principes. Pour commencer, chaque partie du corps est interdépendante étant donné qu’elles sont alimentées par la même énergie. Le corps, à son tour, est lié à la nature. Ainsi, les saisons peuvent impacter la santé d’un individu. L’autoguérison naturelle constitue aussi un principe de la médecine traditionnelle chinoise, de même que la prévention. Cette dernière est considérée comme le remède le plus adapté. Plusieurs pratiques sont proposées par la médecine traditionnelle chinoise pour aider les personnes à recouvrer la santé et le bien-être.

Médecine traditionnelle chinoise : les pratiques utilisées

La médecine traditionnelle chinoise a recours à différentes pratiques pour soigner. C’est le cas, entre autres, de la moxibustion. Dans cette dernière, du moxa est brûlé dans le but de simplifier la guérison. Elle stimule, ainsi, le flux du Qi et revigore le sang. Il y a aussi ce qu’on appelle massage Tuina. En plus du massage, cette pratique a aussi recours à l’acupression. La pharmacopée chinoise est également une pratique très efficace. Pour cela, plusieurs éléments naturels sont utilisés comme le gingembre et le ginseng.

L’acupuncture constitue, sans doute, la pratique la plus connue. Sa particularité réside dans le fait qu’elle emploie des aiguilles. Ces dernières sont insérées dans la peau, notamment sur la partie superficielle et les tissus sous-cutanés. Tout dépend du traitement que la personne doit suivre. En remettant en équilibre le Yin et le Yang, l’acupuncture sert à stimuler la réparation des nerfs et à soulager les douleurs. Ce n’est pas seulement sur la santé du corps que cette pratique présente des effets, mais aussi sur celle de l’esprit. Pour avoir une meilleure santé et bien-être, il est judicieux de se rapprocher d’un acupuncteur à Nantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *